CAHIERS DE LA QUALITÉ





Les documents mentionnés ci-dessous sont donnés à titre indicatif :
Si vous souhaitez accéder à notre fonds documentaire, veuillez-nous contacter depuis l'onglet contact du menu principal.
Vous aurez ainsi la possiblité d'ouvrir un compte-utilisateur vous permettant de télécharger l'ensemble des titres disponibles.
GUIDELINES N° 1 - GUIDE PRATIQUE POUR L'ÉLABORATION D'UN CAHIER DES CHARGES

Champ d'application
Le présent document a pour objet de proposer une démarche à suivre pour l'élaboration d'un cahier des charges fournitures d'emballage. Son domaine d'application s'étend à l'ensemble des composants de l'emballage de produits unitaires conditionnés (ou pré¬emballés), quelle que soit la nature du matériau des composants : bois, carton, plastique, métal,etc...
01/01/1988 - MàJ 01/04/2020
GUIDELINES N° 2 - CAHIER DES CHARGES POUR L'ÉTIQUETAGE

Champ d'application
Une bouteille à la vente au détail, en linéaire ou sur la table du consommateur, ne se conçoit pas sans habillage, qui, outre bouchage et capsulage, se résume essentiellement à l'étiquetage.
Celui-ci doit répondre à plusieurs fonctions :
  • Information Identification du produit Information légale ou réglementaire Marquage complémentaire éventuel;
  • Support de l'image de marque valorisation et personnalisation du produit éventuel support publi-promotionnel. 
Ces fonctions se comprennent dans une optique de qualité :
  • Présentation positionnement, lisibilité, esthétique;
  • Pérennité de la présentation
Les grandeurs d'influence participant au processus d'étiquetage sont :
  • La machine à étiqueter;
  • La bouteille;
  • La ou les étiquettes;
  • La colle;
  • L'opérateur
L'étude des facteurs ci-dessus fait l'objet de ce Cahier des Charges. Il ne faut cependant pas oublier que des éléments situés en amont, comme la définition packaging, ont un rôle important dont les répercussions se font sentir sur la mise en oeuvre et que des éléments situés en aval (convoyage, encaissage, stockage, manu¬tention) peuvent altérer un processus d'étiquetage bien conduit.
Le champ de l'étude a été, dans un premier temps, limité à l'étiquetage d'une bouteille en verre. non réutilisé avec une étiquette classique non adhésive
01/01/1989 - MàJ 05/02/2021
GUIDELINES N° 3 - LE BOUCHAGE: CHOIX ET CONDITIONS D'ETANCHEITE POUR LE CONDITIONNEMENT DE LIQUIDES ALIMENTAIRES.

Champ d'application
 Comment créer et mettre en place une étanchéité pour conditionnement de produits alimentaires, en dehors du lait ?
Nous avons souvent constaté qu'une partie des problèmes rencontrés sur les chaînes d'embouteillage avait pour origine une méconnaissance des caractéristiques de bouchages projetés.
Boucher un récipient est une opération technique, qui doit être bien analysée par les fonctions amont du hall d'embouteillage et non pas laissée au seul concepteur de forme ou de décor ; c'est la conservation du produit embouteillé, et parfois la sécurité du consommateur qui sont en jeu.
La gamme des produits à conditionner est vaste, celle des « bouchages » aussi.
La présente étude se limitera donc à aborder la question : Comment créer et mettre en place une étanchéité pour conditionnement de produits alimentaires, en dehors du lait » dans le but d'aider à la mise au point, ou à l'évolution d'un produit, ou d'établir un cahier des charges fonctionnel.
Pour ne pas privilégier un moyen de bouchage particulier (d'autant plus que certaines marques commerciales sont parfois devenues des noms communs), nous avons basé notre analyse sur les moyens physiques permettant de créer la fonction étanchéité, en essayant de définir leur spécificité, leurs limites, les moyens pour les mettre en oeuvre.
Dans cette étude, nous avons volontairement laissé de côté les problèmes spécifiques au bouchage liège qu'une Commission technique de MINE étudie par ailleurs dans le cadre de l'interprofession. Un glossaire, en annexe 3, précisera les termes en italique pour lesquels il peut y avoir confusion.
Une courte bibliographie, en annexe 5, permettra au lecteur d'approfondir si nécessaire certains sujets. Les chiffres portés entre parenthèses dans le texte renvoient à ces références.
01/01/1991 - MàJ 01/04/2020
GUIDELINES N° 4 - L'EMBALLAGE CARTON VU COTE MACHINE

Champ d'application
Le présent document a pour objet de proposer une méthode d'élaboration d'un couple emballage-carton / machine permettant de répondre au mieux au cahier des charges fonctionnel.
Son domaine d'application est l'emballage de regroupement en carton ondulé qui comprend notamment les caisses en carton jonctionnées et les découpes (barguettes, caisse Wrap-around...).
Il rassemble les questions que doivent se poser l'utilisateur, le cartonnier, le constructeur de machines dans leurs démarches respectives.
Il précise les éléments que les techniciens doivent fournir aux acheteurs afin de leur donner des critères de jugement pertinents.
01/01/1991 - MàJ 01/04/2020
GUIDELINES N° 5 - MAÎTRISE DE LA QUALITÉ SUR LA LIGNE D'EMBOUTEILLAGE

Champ d'application
L'objectif de ce cahier est de déterminer comment, sur une ligne d'embouteillage, assurer la qualité du produit fini:
  • Produit conforme aux souhaits du consommateur (minimum de défaut);
  • Productivité optimum (minimum de dysfonctionnements).
01/01/1991 - MàJ 05/02/2021
GUIDELINES N° 6 - APPROCHE PRATIQUE DE LA CERTIFICATION ISO 9000 DANS L'EMBOUTEILLAGE

Champ d'application
Les normes ISO 9000 qui énoncent les règles de l'assurance qualité préoccupent chacun des acteurs de la chaîne industrielle. Faut-il entreprendre cette démarche? Faut-il être certifié? Sous quelle forme entreprendre cette démarche? Avec quelles normes? ISO 9003, 9002, 9001, ...
01/03/1993 - MàJ 01/04/2020
GUIDELINES N° 7 - BONNES PRATIQUES D'HYGIENE SUR LES LIGNES D'EMBOUTEILLAGE

Champ d'application
 La Directive du Conseil des communautés européennes CEE 93/43 du 14/06/93, relative à l’hygiène des denrées alimentaires, invite les organisations professionnelles des industries alimentaires à élaborer, à l’usage des professionnels concernés, des guides de bonne pratiques d’hygiène.
La rédaction de ces guides doit répondre à deux exigences :
  • Respecter les principes d’hygiène alimentaire du Codex Alimentarius de la F.A.O;
  • Utiliser la démarche H.A.C.C.P (analyse des risques, points critiques pour leur maîtrise) dans l’établissement des procédures garantissant la sécurité des aliments.
Ils sont d’application volontaire et utilisables dans la pratique par les professionnels concernés. Ils sont validés par les pouvoirs publics après avis du Conseil Supérieur de l’Hygiène Publique, et présentés au Conseil National de l‘Alimentation pour information. La Commission Qualité de l’Institut de l’Embouteillage, qui constitue la branche professionnelle «EMBOUTEILLAGE » du Mouvement Français pour la Qualité, s’est proposé de travailler à la rédaction d’un tel guide, spécifiquement destiné aux professionnels de l’embouteillage et du conditionnement des produits alimentaires.
01/01/1995 - MàJ 01/04/2020
GUIDELINES N° 8 - CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL

CHAMPS D'APPLICATION
Ce cahier des charges fonctionnel a pour but d'aider à la mise en place de relations contractuelles pour la fourniture de matières "sèches", à un niveau de qualité compatible avec les contraintes productives de l'embouteillage, de la sécurité et de l'information des consommateurs.
01/01/1998 - MàJ 01/04/2020
GUIDELINES N° 9 - CONTROLE DES VOLUMES DE REMPLISSAGE DES PREEMBALLAGES EN BOUTEILLE VERRE

Champ d'application
Ce guide a pour objectif de donner des points de repère aux embouteilleurs pour le contrôle des volumes.
On y distingue deux cas :
  • Le contrôle par pesée (qui peut être utilisé avec tous les types de bouteilles);
  • Le contrôle par niveau (utilisable seulement avec des bouteilles Récipients Mesure)
Noter que nous ne parlons ici que des méthodes de contrôle (généralement fait par prélèvements) et non des méthodes de remplissage.
 
01/01/1997 - MàJ 16/11/2020
GUIDELINES N°10 - SECURITE DES PRODUITS LIQUIDES ALIMENTAIRES PREEMBALLES

Champ d'application
Le présent guide est le fruit de la réflexion d’un groupe de travail regroupant des producteurs d’emballage, des fabricants de matériel de conditionnement, des conditionneurs de leur propre marque ou des conditionneurs à façon. Il n’apporte pas de recettes permettant d’esquiver une « obligation de résultat » prévu par les directives, mais ouvre une série de pistes de réflexion afin que les moyens mis en place par chacun conduisent à des produits plus sûrs pour le consommateur (utilisateur non professionnel).
01/01/1999 - MàJ 01/04/2020
GUIDELINES N°11 - CONTRÔLES SUR LIGNES D'EMBOUTEILLAGE

Champ d'application
L'objectif de ce guide est de proposer une démarche rationnelle d'établissement des programmes de vérification de la qualité des produits finis sur ligne d'embouteillage.
01/01/2002 - MàJ 05/02/2021
GUIDELINES N°12 - PROPRETÉ DES PRÉ-EMBALLAGES

Champ d'application
La Directive du Conseil des Communautés Européennes CEE 93/43 du 14/06/93, relative à l’hygiène des denrées alimentaires, invite les organisations professionnelles des industries alimentaires à élaborer à l’usage des professionnels concernés, des guides concourrant à assurer la sécurité et la salubrité des denrées alimentaires.
Dans cette perspective, la rédaction d’un guide concernant la propreté des pré-emballages vient en complément d’autres guides de bonnes pratiques.
Ces  guides  sont  d’application  volontaire  et utilisables  dans  la  pratique  par les professionnels concernés.

 

01/01/2004 - MàJ 01/04/2020
GUIDELINES N°13 - EMBOUTEILLAGE MOBILE A FAÇON DES VINS TRANQUILLES

Champ d'application
L’embouteillage à façon à la propriété dans le secteur vitivinicole s’est considérablement développé. Les premiers camions d’embouteillage sont apparus il y a une trentaine d’année.
Aujourd’hui, on estime à plus de 100 le nombre d’entreprises intervenant dans ce secteur. De plus en plus de propriétés font appel à ce type d’embouteillage, ce qui leur évite d’investir dans une ligne fixe dont le taux d’occupation serait très faible. De plus, cette sous-traitance leur permet de faire réaliser leur mise en bouteille sur des installations en général récentes et performantes.
Dans le vignoble bordelais, ce sont ainsi près de la moitié des volumes qui sont mis en bouteille à la propriété sur une ligne mobile.

 

01/01/2006 - MàJ 01/04/2020
GUIDELINES N°14 - CONTROLE DE L'HYGIENE SUR LIGNE D'EMBOUTEILLAGE DE VINS TRANQUILLES

Champ d'application
Dans une situation d'embouteillage à façon, le donneur d'ordre est en général le metteur en marcheé du vin embouteillé, c'est-à-dire celui qui devra assumer les conséquences d'un défaut d'hygiène à l'embouteillage.
Il est donc légitime qu'il s'assure de la qualiteé du produit par un cahier des charges approprie?.
Ce guide a pour ambition d'aider les partenaires à établir ensemble la liste des exigences à observer en fonction des types de vin à embouteiller et des marchés visés.
Pour plus d'information sur ce sujet, voir le cahier de la qualité CETIE n°13 sur l'embouteillage mobile à façon des vins tranquilles.
01/01/2014 - MàJ 01/04/2020
GUIDELINES N°15 - BONNES PRATIQUES D'EMBOUTEILLAGES

Champ d'application
L'objectif de ce guide est de fournir des recommandations de bonnes pratiques pour la mise en bouteille de boissons, afin de garantir la qualité et la sécurité des produits.
Ils sont en conformité avec les lignes directrices qui se trouvent dans les principales normes de qualité existantes (par exemple ISO 9000, H.A.C.C.P. ou IFS), mais ils ne couvrent pas toutes les exigences de ces normes.
Dans une autre étape, ces lignes directrices pourraient être plus précise: types spécifiques de produits (vins, boissons gazeuses, jus de fruits) types spécifiques d'emballage (verre, PET, TetraPak, "bag-in-box", métal)
01/01/2012 - MàJ 05/02/2021
GUIDELINES N°17 - CAHIER DES CHARGES POUR CAPSULES ALUMINIUM DE BOUCHAGE À VIS POUR VINS ET BOISSONS ALCOOLISÉS

Champ d'application
Ce document est destiné à fournir des recommendations pour établir les spécifications de fournitures des capsules à vis en aluminium.
22/04/2013 - MàJ 17/12/2020
guidelines N°18 - MANUEL DE TESTS DE QUALIFICATION POUR BOUCHONS PLASTIQUES

Champ d'application
Le but de ce document est de fournir un ensemble de méthodes de test pour la qualification du bouchage plastique type "flat-top" pour application sur les bouteilles en PET utilisées dans l'industrie des boissons.  Ce document permet de veiller à ce que toutes les parties impliquées dans l'opération de bouchage, pratiquent des tests de manière similaire.
Le cahier des charges doit toujours être en accord avec le fournisseur d'emballage, bouteille et système de bouchage ainsi que l'embouteilleur/client.
L'objectif de chacune de ces méthodes de test doit être de valider ou d'évaluer l'intégralité du système de bouchage, et non chacun de ses composants pris séparément.
09/09/2015 - MàJ 06/11/2019
Guidelines N°18.01 - MANUEL DE TESTS DE QUALIFICATION POUR BOUCHONS PLASTIQUES ENCLIQUETABLES

Champ d'application
Le but de ce document est de fournir un ensemble de méthodes de test pour la qualification du bouchage plastique type "snap-on" (encliquetable) pour application sur les bouteilles en PET utilisées dans l'industrie des boissons.  Ce document permet de veiller à ce que toutes les parties impliquées dans l'opération de bouchage, pratiquent des tests de manière similaire.
Le cahier des charges doit toujours être en accord avec le fournisseur d'emballage, bouteille et système de bouchage ainsi que l'embouteilleur/client.
L'objectif de chacune de ces méthodes de test doit être de valider ou d'évaluer l'intégralité du système de bouchage, et non chacun de ses composants pris séparément.
 
29/07/2020 - MàJ 09/09/2020